Le réseau UNIC et la Commission européenne

Date 11 juin 2010

Jeudi 20 mai, à Bruxelles, tous les partenaires du réseau UNIC étaient invités à la Commission européenne pour la présentation officielle de leurs Plans d'Action Locale.

A cette occasion, une délégation conduite par Monique Boulestin, première adjointe au Maire de Limoges (représentant Alain Rodet, Maire de Limoges), composée de Eric Martin, Directeur général des services de la Ville de Limoges, Yann Thoreau La Salle, chargé des Affaires européenne à la Ville de Limoges, Adeline Porchez, chargée de mission Europe à la Ville de Limoges, Christèle Coursat, conseillère régionale (représentant Jean-Paul Denanot, Président du Conseil Régional du Limousin), Maurice Borde, Directeur général des services du Conseil Régional du Limousin, Sophie Chaize-Pingaud responsable de la cellule Europe au SGAR (secrétariat général des affaires régionales) à la Préfecture du Limousin a fait le déplacement à Bruxelles pour représenter l'ensemble des villes partenaires du réseau et présenter son Plan d'Action Locale, devant M. Dirk Anher, Directeur Général de la Direction à la Politique Régionale de la Commission européenne (représentant le nouveau Commissaire européen à la Politique régionale, M. Johannes Hahn).

Pour chaque ville partenaire du réseau, la concrétisation de leurs échanges de bonnes pratiques se traduira par l'élaboration d'un « Plan d'Action Local » (PAL), stratégie globale déclinant une série d'actions concrètes. Ces actions concernent différentes politiques publiques ou réalisations d'acteurs locaux impliqués dans le secteur des céramiques.

Désormais chaque ville va pouvoir s'engager dans la mise en oeuvre de son PAL.

Le Plan d'Action Locale de la Ville de Limoges

La Ville de Limoges a élaboré un projet de Plan d'Action Locale articulé autour de 5 objectifs prioritaires :

1. Faire de Limoges une ville ouverte à l'innovation dans une perspective locale et internationale
2. Conforter sa position de centre européen de la recherche sur les céramiques
3. Valoriser la qualité de ses productions locales et en conforter l'ancrage territorial
4. Illustrer le potentiel des matériaux céramiques dans l'environnement urbain
5. Elaborer une stratégie de développement touristique pour valorisant le patrimoine culturel et la création artistique des céramiques et des arts du feu
6. Associer les acteurs et les habitants à la dynamique d'évolution des céramiques.

Pour chacun de ces objectifs, différentes actions envisageables ont été identifiées, dont certaines pour pouvoir être mise en oeuvre devront faire l'objet d'appels à projets auprès de la Commission Européenne et être retenues pour pouvoir bénéficier de financements européens.

Afin de valoriser le potentiel de la Ville de Limoges en matière d'innovation dans le domaine des céramiques, une assemblée des acteurs oeuvrant dans le domaine de la céramique pourrait être créée et être coordonnée par un représentant du Pôle Européen de la Céramique, en lien avec la pérennisation du réseau international des villes céramiques, l'objectif étant de pouvoir s'inscrire dans une dynamique de coopération engagée à la fois au niveau local et international.

La Ville de Limoges avec l'ensemble des acteurs locaux intervenant dans le domaine de la céramique, du développement économique, de l'innovation et en collaboration avec ses partenaires institutionnels, entend également conforter sa position de centre européen d'excellence de la recherche sur les céramiques avec l'ouverture en septembre 2010 de son Centre Européen de la Céramique (CEC) : une stratégie globale de promotion et de communication pourrait être mise en oeuvre pour le CEC en lien avec l'ENSCI (Ecole Nationale Supérieure des Céramiques Industrielles) l'Université de Limoges et les laboratoires associés.

Limoges dispose d'entreprises locales au savoir-faire mondialement reconnu. Afin de valoriser et protéger ses productions locales la réflexion concernant la protection de l'appellation et la constitution d'une marque collective sera approfondie. Un dossier de candidature pourrait être présenté pour que les savoirs-faire liés aux métiers de la porcelaine de Limoges soient reconnus comme patrimoine immatériel auprès de
l'Unesco.

De plus, le potentiel des matériaux céramiques pourrait être valorisé pour personnaliser l'identité urbaine de la ville (application pour la signalétique, mobilier urbain...). Ainsi, une étude sera engagée par la direction municipale de l'urbanisme pou définir les différents champs d'application envisageables au niveau de l'espace urbain.

D'autres outils de coopération locale et européenne sont à l'étude pour approfondir ce sujet.

Par ailleurs, afin de soutenir le développement artistique et culturel des céramiques, la Ville de Limoges souhaite mettre en oeuvre une stratégie de développement touristique.

Ainsi, l'exposition internationale intitulée « De terre et de Feu, l'aventure de la céramique européenne à Limoges » (organisée par la Ville de Limoges en collaboration avec le Musée national de porcelaine Adrien Dubouché et la Réunion des musées nationaux) présentée du 18 juin au 26 septembre 2010, à la Galerie des Hospices à Limoges, s'inscrit pleinement dans cette démarche.

Toujours dans l'optique de valoriser le patrimoine des Arts du feu, une « route de la porcelaine » pourrait voir le jour à l'échelle locale, éventuellement connectée avec d'autres routes similaires en Europe pour créer un itinéraire touristique à cette échelle.

Enfin des études concernant les céramiques pourraient être conduites pour recueillir l'avis des habitants et analyser leurs perceptions. Ces dernières pourraient trouver leur prolongement dans un livre ou une exposition réalisé collectivement avec les partenaires d'UNIC.

Quelques exemples des Plans d'Action Locaux pour les autres villes membres du réseau

Jeudi 20 mai, à Bruxelles, l'ensemble des partenaires du réseau UNIC ont également présenté leurs Plans d'Action Locale.

Pour ne citer que quelques exemples : la ville de Delft a pour projet de créer un musée (le Museum Fabrike) destiné à abriter des collections municipales et privées ainsi qu'une résidence d'artistes et un laboratoire de recherche sur la création artistique et le design.

La ville de Castellón envisage pour sa part la mise en oeuvre d'un « Citylab » afin d'expérimenter de nouveaux usages de la céramique dans l'espace public.

La Ville de Pecs souhaite réhabiliter et réaliser un quartier culturel au sein de la manufacture Zsolnay en proposant des résidences d'artistes, des salles d'expositions et en confortant sa dynamique de Capitale européenne de la Culture en 2010.

La ville de Stoke-on-Trent envisage le lancement d'un Cluster pour l'innovation dans le domaine des céramiques, s'appuyant sur les acteurs locaux de la recherche et de l'économie

Prochaine étape : les villes membres du réseau UNIC accueillies à Limoges du 15 au 18 juin 2010

A l'occasion de l'inauguration de l'exposition internationale intitulée « De terre et de Feu, l'aventure de la céramique européenne à Limoges » (organisée par la Ville de Limoges en collaboration avec le Musée national de porcelaine Adrien Dubouché et la Réunion des musées nationaux) prévue le 17 juin prochain, les villes membres du réseau UNIC ainsi que les maires de quatre villes asiatiques Icheon et Gangjin (Corée du sud), Seto (Japon) et Jingdezhen (Chine) seront accueillies à Limoges du 15 au 18 juin. Ils assisteront au vernissage de cette exposition, à des réunions de travail, des visites techniques et des conférences débat...

Ville de Limoges - 22/05/2010 16:45:00

http://www.newspress.fr/Communique_FR_228920_850.aspx

 


Florent Le Bot

Historien, chercheur au CNRS

More Posts

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Les commentaires sont fermés.