Limoges : Le Réseau Européen des Villes Céramiques UNIC

Date 11 juin 2010

Rappel historique de la création du réseau UNIC

La Commission Européenne a lancé en novembre 2007 le premier appel à projets pour le programme URBACT II qui propose aux villes européennes d'engager un travail de coopération et de partage d'expériences grâce à la création de réseaux thématiques. Forte de son patrimoine industriel lié à la porcelaine et de la puissance de ses laboratoires de recherche oeuvrant notamment dans le domaine des céramiques techniques, la Ville de
Limoges a décidé, aux côtés de villes européennes partageant une forte tradition manufacturière appliquée à l'industrie des céramiques, de créer le réseau européen baptisé « UNIC ».

Les villes membres du réseau UNIC

Le réseau UNIC réunit neuf grands centres céramiques européens, dont plusieurs ont acquis une renommée internationale : Aveiro, siège de la célèbre Manufacture Vista Alegre ; Castellón, centre européen de l'industrie céramique et précurseur dans le domaine des nouvelles applications urbaines ; Cluj Napoca foyer antique de céramiques et riche d'un artisanat reconnu ; Delft, dont l'activité faïencière connut son apogée entre 1680 et 1720 et qui est à présent à la pointe du design et de l'innovation marketing pour le « bleu de Delft » ; Faenza, qui a donné son nom à la technique de la faïence, alors nouvelle dans l'Europe de la fin du Moyen Âge ; Limoges, dont le nom même est devenu synonyme de porcelaine dans de nombreux pays, ainsi que Pecs, d'où rayonna la Manufacture Zsolnay ; Séville, qui, avec sa voisine Malaga, constitua l'une des premières étapes du développement de la faïence en Europe, et enfin, Stoke-on-Trent, siège d'entreprises aussi connues que Wedgwood ou Minton. Associée à ces pôles par le biais du Porzelanikon Museum, la Ville de Selb, réputée pour ses Manufactures Hutschenreuther et Rosenthal participe également à ce projet.
Chacune de ces villes a la particularité de disposer d'un patrimoine industriel traditionnel lié à la porcelaine et aux céramiques et de bénéficier de savoir-faire reconnus.

Les thématiques des groupes de travail constitués

Des groupes de travail constitués en relation avec tous les acteurs locaux concernés dans les différentes villes (entreprises de céramiques, collectivités locales, centres de formation et d'innovation, universités/laboratoires de recherche, instituts de design, centres culturels...) ont engagé une réflexion articulé autour de 5 thématiques : promotion de l'innovation (formation, recherche, transferts de technologie, soutien aux entreprises innovantes...), renforcement industriel (structuration du tissu industriel traditionnel, mise en réseau des acteurs, préservation des savoir-faire, protection des labels, accompagnement social des travailleurs touchés par les restructurations...), intégration urbaine (régénération du patrimoine culturel et industriel, illustration dans l'espace public), valorisation culturelle et touristique (création d'une dynamique associant musées, événements, opérateurs culturels et touristiques, acteurs de l'art et du design...), identité urbaine (marketing territorial jouant sur les tandems patrimoine/innovation, pour renforcer l'image nationale et internationale des villes céramiques).

La coopération entre les différentes villes membres du réseau s'est engagée au cours de l'année 2009 : elle s'est concrétisée par des visites techniques, des échanges d'expériences, des travaux en commun, lors de rencontres organisées à Limoges (février 2009), Séville (mai 2009), Aveiro (juillet 2009) et Stoke-on-Trent (octobre 2009).

Au cours de l'année 2009 le réseau était représenté aux « Céramic Forum » du Parlement Européen et à la Foire Internationale de Céramiques de Jingdezhen (octobre 2009).

Contact presse :
Anne-Laure MARLIAS, Tél : 05 55 45 63 04/Fax : 05 55 45 64 41,
e-mail : anne-laure_marlias@ville-limoges.fr
Site internet

Ville de Limoges - 22/05/2010 16:10:00


Florent Le Bot

Historien, chercheur au CNRS

More Posts

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Les commentaires sont fermés.